Se laisser photographier… et même y prendre plaisir !

Il arrive que pour une raison ou une autre le photographe se retrouve de l’autre côté de l’objectif et la meilleure chose à faire est de faire bonne figure et de se laisser faire avec bonne grâce.

Le conseil est de se tenir droit sans raideur, rentrer le ventre, légèrement de trois quarts, si possible du côté de son bon profil, tourner le regard vers l’objectif et de sourire …

Ce sont les mêmes conseils que je répète sans relâche, aux personnes que je photographie quand je les fais poser.

Il est souvent difficile de confier son image à un autre, même si c’est un bon photographe et encore plus si c’est photographe inexpérimenté …
Mais, on peut aider beaucoup le photographe qui nous photographie, en se prêtant au jeu et en se tenant bien devant l’objectif. Et c’est une façon de montrer l’exemple.

D’autres manières efficaces d’aider le photographe.

On peut aider aussi beaucoup en choisissant de se mettre à un endroit où la lumière est bonne et en se débrouillant pour que l’arrière-plan ne soit pas trop moche et même agréable.

Ce sont les mêmes réflexes que l’on doit avoir quand on photographie une personne.

Quand on joue les modèles, c’est plus difficile, sans la possibilité de voir se qui se passe dans le viseur ni choisir le cadre et l’instant de la photo.
Mais cela devrait aider grandement le photographe.

Les limites de l’exercice.

Parfois il m’arrive de tomber sur un modèle qui décide que c’est mieux comme cela ou ceci, et c’est souvent là que commencent mes problèmes !

Avec le temps, j’ai mis au point différentes techniques pour contourner les désirs et manies du modèle quand il me paraissent ne pas aller dans le bon sens.

Heureusement, ce n’est pas souvent le cas, et souvent les suggestions du modèle me font faire des choses qui n’étaient pas prévues avec des résultats intéressants.

 

Photo faites par une amie photographe à la fin d’un reportage avec mon appareil.
J’aurai pu lever mes lunettes…

 

 

 

Choisir le bon temps, le moment décisif.

Sur une compétition d’attelage où je faisais mon métier de photographe, j’avais à côté de moi deux photographes, et au moment de la prise de cette photo, j’entends un clic avant et un après. Le meneur se présente au jury et le salue en mettant chapeau bas, ce qui me semble le bon moment pour la photo, plutôt qu’avant ou après, où l’équipage est juste à l’arrêt.
Avoir le chapeau bas n’est qu’un petit détail, mais il marque un temps fort, et il faut chercher les temps forts pour les photographier. Continuer la lecture de « Choisir le bon temps, le moment décisif. »

Aperçu RAW dans Windows 10.

Jusqu’à très récemment, il était impossible de voir à quoi ressemblaient ses fichiers raw dans l’explorateur de Windows 10, ce qui obligeait à passer par un logiciel tiers (ou un plug-in payant), ce qui était peu pratique.
Mais depuis juillet 2019 et la version 1903 de Windows 10, c’est devenu possible en installant Raw Image Extension à télécharger ici.  Pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué ?
Quoi qu’il en soit, il est agréable de pouvoir voir ce que contiennent ses fichiers RAW directement dans l’explorateur, c’est une fonction qui aurait dû être présente depuis longtemps. Continuer la lecture de « Aperçu RAW dans Windows 10. »

Une télécommande pour des photo de famille dynamique

Il y a quelques jours, j’ai donné un cours de photographie à un jeune père sportif et dynamique.
Il a l’habitude de faire des photos de famille en mettant son appareil photo sur pied, le retardateur et de se précipiter pour être sur la photo. Pour compliquer les choses, il en a certaine où il exécute un saut, le résultat est vraiment agréable, mais il faut une bonne coordination ( et un certain nombre d’essais) pour arriver à en l’air au moment du déclenchement !
J’aime beaucoup le résultat obtenu et je trouve que c’est une très bonne idée de faire ce genre de photo en famille ou entre amis. Continuer la lecture de « Une télécommande pour des photo de famille dynamique »

Une configuration simple pour du portrait en famille.

 

Utiliser un réflecteur est une méthode très efficace, pour un couple, pour obtenir de belles photos de leurs enfants, ou d’autres sujets.
Mais, il faut être deux, un qui tient l’appareil photo et l’autre qui tient le réflecteur. Ou, plutôt, un qui cadre et le deuxième qui sculpte la lumière. C’est une création à deux. Continuer la lecture de « Une configuration simple pour du portrait en famille. »