Utiliser 3D LUT Creator pour régler les teintes chairs dans Lightroom Classic.

Une des plus grandes difficultés pour le photographe est d’ajuster la couleur de la peau. Je ne suis pas doué pour cela.
Le fonctionnement de notre système de vision n’est pas adapté pour mesurer précisément les couleurs.
Quand on travaille sur une série de photo, notre vision s’adapte aux dominantes et on finit par ne plus les remarquer. Sur une série de photos, il arrive souvent que la dérive devienne de plus en plus prononcée. C’est pour cela qu’il est conseillé de laisser de côté ses photos plusieurs heures avant de les reprendre.

Lightroom classic mon outil principal.

Lightroom Classic manque d’outils de mesure, les deux seuls présents sont indigents.
La pipette, dont il est impossible d’actionner les curseurs en surveillant les valeurs (sauf avec une interface midi), les valeurs RVB affichées en pourcetage ne sont pas très parlante.
L’histogramme, mais il ne va pas nous aider beaucoup pour nos teintes chairs.

Les créateurs de vidéo dans leurs logiciels de montage ont à leur disposition de nombreux outils pour les aider à régler leurs images : parade, oscilloscope, vectorscope, histogramme … Une débauche d’outils de mesure quand on vient de la photo !

Le vectorscope.

Selon Adobe : « Un vectorscope mesure la chrominance (composantes de la couleur) d’un signal vidéo, notamment la teinte et la saturation. Un vectorscope mappe une information chromatique d’une vidéo dans un graphique circulaire. »

Ce qui m’intéresse surtout dans le vectorscope, c’est l’indicateur de couleur de peau. Rapidement, pour obtenir un rendu correct de la peau, il faut aligner le nuage de point représentant la peau avec l’indicateur de couleur de peau. C’est simple et efficace, insensible à la fatigue visuelle, aux conditions d’observation, à la qualité de l’écran, à la dérive de notre vision.
Par contre, cela ne tient pas compte des effets des couleurs environnantes et de la psychologie de la couleur, et ce n’est pas valable pour certains types de peau (africaine, asiatique).

Étant donné ma maladresse avec les teintes de peau, cet outil me manque vraiment beaucoup. J’ai découvert le vectorscope en m’initiant à la vidéo dans DaVinci Resolve.

Utiliser un logiciel de vidéo ?

J’ai tenté d’utiliser DaVinci Resolve, mais j’ai vite renoncé, j’ai trouvé que ce n’était pas utilisable.

J’avais lu un article sur un photographe qui utilisait un écran moniteur doté d’un vectorscope branché sur son PC. Solution tentante et efficace, malheureusement assez couteuse.

Utiliser 3D LUT Creator.

La solution que j’ai trouvée, c’est d’utiliser 3D LUT Creator et son vectorscope.
Et bonne nouvelle la version gratuite est suffisante pour mes besoins.

Pour l’utiliser, il suffit d’ouvrir dans 3D LUT Creator les images que l’on veut vérifier et que l’on a exporter dans un dossier.
Après mesure, pour passer à l’image suivante, utiliser le raccourcis alt flèche (gauche ou droite).

Après avoir ouvert une image, on peut observer la répartition de la chrominence dans le vectorscope dans la fenêtre analyseur (Raccourci F10).

  • Vos teintes chairs sont alignées avec l’indicateur de teinte de peau, l’image devrait être correctement réglée.
  • Vos teintes chair ne sont pas alignées, vous pouvez essayer de corriger la dominante. Pour identifier facilement la dominante, trouvez l’espèce de toile d’araignée (onglet A/B), saisissez le point central de la toile d’araignée et glissez-le dans le sens qui aligne le nuage de point de la couleur de peau sur l’indicateur. Une fois que c’est fait, vous voyez la couleur manquante, et vous savez maintenant le curseur à déplacer et dans quel sens dans LrC.
    Vous pouvez aussi vous servir des curseurs dans 3D LUT Creator.

N’oubliez pas de réinitialiser la toile d’araignée et les curseurs avant de passer à une autre image !

Conclusion.

En général, je ne suis pas si mauvais dans mes réglages de couleur, cela me rassure dans mes choix, mais parfois je suis perdu et l’outil est une bonne aide.
En reportage, il y a souvent des ambiances lumineuses avec des dominantes difficiles à gérer et l’oeil s’y perd facilement.
C’est vraiment dommage qu’Adobe n’est pas ajouté un vectorscope dans Lighroom et d’autres outils permettant de gérer les teintes chair de manière efficace.

Qu’en pensez-vous ?

 

 

Laisser un commentaire

Laissez-moi un commentaire si cette page vous à apporté quelque chose ou le contraire, si vous êtes d accord ou pas, en cas d erreur.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *.
Les commentaires sont publiés après modération.