Utilisation des murs en photo de portrait.

Beaucoup de photographes ont la mauvaise manie de coller leur modèle à un mur, voire de le faire toucher … Il ne faut pas !
Il faut dire aussi que c’est le réflexe naturel de la personne photographiée de se coller à un mur, je suis très souvent obligé de faire avancer mes modèles pour les éloigner des murs.

Le bokeh.

Un bokeh est un flou d’arrière plan d’une photographie permettant de détacher le sujet de son environnement.

La règle veut que pour obtenir un beau flou d’arrière-plan, à ouverture et distance constante avec le modèle, que plus l’arrière-plan est lointain plus il est flou et le bokeh est beau.
L’idéal, pour un maximum de flou et de bokeh est que le fond soit à l’infini, c’est assez difficile à faire avec un mur ordinaire, mais avec un très grand mur tout est possible.

La netteté.

Souvent les murs ont des textures granuleuses qui accrochent bien la lumière et donnent une forte impression de netteté, même quand le point n’est pas dessus, ce qui pose des soucis, par contraste, parce que la peau est plus lisse et donne une moins bonne impression de netteté. C’est une raison suffisante pour ne pas coller votre modèle au mur, le mur risque de distraire l’attention de votre spectateur, et c’est toujours dommage.

L’angle d’attaque.

Basiquement, on a tendance à photographier face au mur, mais il est souvent avantageux de le photographier de biais, voir tangentiellement…

Les photos de groupes.

Utiliser un mur comme fond pour une photo de groupe peut être une bonne idée, éviter les éléments parasites, les intrus et autre mauvaises surprises. Mais ce n’est pas une raison pour que votre groupe soit collé au mur, faites les avancer de quelques pas si possible, en fonction de votre focale, du recul disponible et de la taille de votre fond, mais aussi de la lumière.

Le mur idéal.

Je ne pense pas qu’il y ait de murs idéaux, mais certaines qualités sont à rechercher :

  • J’apprécie les murs à l’ombre, surtout s’il y a en face un autre mur qui reflète doucement la lumière du soleil, des endroits magiques où photographier est un plaisir.
  • Les murs avec de douces textures (je déteste le crépi).
  • Les murailles usées par le temps qui vous raconte doucement une histoire.
  • Les murs colorés avec lesquels il faut jouer avec les couleurs et les formes pour le plaisir des yeux.

Secret de photographe

Suivre ces quelques conseils devrait faire de vous un meilleur photographe, sans gros efforts et sans devoir changer de matériel. Le photographe débutant est souvent à la recherche du Bokeh et mettant de grosses sommes dans de très chers objectifs, alors qu’il suffit souvent de faire quelques pas améliorer le rendu.
Comme toutes règles en photo, il n’est pas obligatoire de les suivre tout le temps.

Rappelez-vous : il y a trop de murs et pas assez de ponts…
Ne faites pas de photos qui vous enferment vous et vos spectateurs.

Après la théorie, vous voulez passer à la pratique ?

Vous pouvez appeler le photographe Denis Debaisieux au : 06-14-33-33-13 ou vous servir du questionnaire.

Votre nom et prénom (obligatoire)

Votre courriel (obligatoire)

Votre numéro de téléphone

Votre ville

Votre niveau photo :

Type de matériel photo que vous utilisez :

Votre Facebook ( ou autre moyen de voir vos photos) :

Complément d'information

 

Laisser un commentaire

Laissez-moi un commentaire si cette page vous à apporté quelque chose ou le contraire, si vous êtes d accord ou pas, en cas d erreur.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *.
Les commentaires sont publiés après modération.