Le savoir-être du photographe.

Un sujet rarement abordé en photographie, le savoir-être du photographe, ou de tout individu maniant une machine à image !
Selon sa façon d’agir et de se présenter, le photographe pourra obtenir ou non les images qu’il désire, et peut être arriver à photographier des choses inespérées …

Il est difficile de conseiller sur la manière d’être et de se comporter, c’est l’affaire de chacun, et ses façons de faire peuvent changer selon les circonstances, l’humeur, la maturité du photographe…
Il faut parfois se faire un peu violence, pour quitter sa zone de confort et essayer d’autres choses.

Des conseils à suivre ou pas !

La patience.

Parce que l’on ne devient pas photographe en un jour, qu’il en faut souvent pour attendre l’instant décisif, qu’il faudra souvent faire et refaire, la patience et aussi la persévérance sont des qualités nécessaires.

La curiosité.

La bonne curiosité est une grande qualité, et un moteur pour découvrir les paysages et les autres humains avec leurs coutumes et environnements.
C’est aussi la curiosité pour la photographie et les autres arts et techniques, l’envie d’apprendre de se perfectionner.

La curiosité est aussi un vilain défaut quand elle est pratiquée maladroitement et sans bienveillance, ne soyez pas indiscret ni inquisiteur.

Le contact et la sociabilité.

Avoir un contact facile permet de rencontrer des personnes, de se faire accepter au moins quelques instants, et de photographier souvent d’une manière plus intéressante que de voler une photo. Cela permet aussi de faire de petits reportages.

Oser demander.

Oser demander la permission à une personne de pouvoir la photographier, c’est souvent difficile de vaincre ses peurs de l’autre et de l’échec, et c’est souvent plus facile d’y arriver qu’on le pense.
Le refus n’est pas un échec, et ils sont moins fréquents que l’on pourrait le croire.

Le respect.

Respecter les autres, les choses et les paysages.
Ne brutaliser personne, ne pas nuire par ses photos, ne pas dégrader les lieux et les paysages, ne pas déranger la faune, ne pas détruire la flore, ne pas souiller par ses traces et ses déchets la nature.

Conclusion provisoire.

Je pense qu’il y a beaucoup à dire sur le savoir-être en général et appliqué à la photo. Je pense que notre façon d’être pendant l’acte de photographier, modifie le résultat des photos et cela peux même se voir sur les photos.

Je peux dans mes cours vous aider à surmonter certaines difficultés, par exemple le contact avec des inconnus ou même avec vos proches.
Il est parfois difficile de photographier ce qui nous es trop proche.

Si cet article vous a plu, j’en ai d’autres encore.

Laisser un commentaire

Laissez-moi un commentaire si cette page vous à apporté quelque chose ou le contraire, si vous êtes d accord ou pas, en cas d erreur.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *.
Les commentaires sont publiés après modération.